WNE AWARDS

L’innovation et l’expertise de toute la filière

Vous les attendez, ils sont plus que jamais au rendez-vous : WNE est fier de vous présenter les plus belles expertises et avancées technologiques de la filière nucléaire civil dans 4 domaines à l'occasion des WNE Awards 2021 !

 

L'édition 2021 des WNE Awards fait face à un engouement exceptionnel avec 138 projets déposés par plus de 80 entreprises exposantes en provenance des principaux marchés de la filière (France, Russie, Grande-Bretagne, Allemagne, Etats-Unis etc.). 

Encore plus essentiel en 2021, WNE offre une occasion unique et en présentiel de découvrir les plus grandes innovations mondiales, de rencontrer et d'étendre son réseau et de partager ses expériences et savoir-faire avec l'intégralité des acteurs internationaux de la communauté nucléaire.

Savoir-fairemaîtriseagilité et innovation sont les maîtres-mots qui incitent la filière du nucléaire civil à s'orienter vers un monde plus responsable et moins carboné !

Cette année, la traditionnelle et célèbre cérémonie des WNE Awards récompensant les meilleures innovations du secteur aura lieu le mardi 30 novembre 2021 à 17h00, à Paris Nord Villepinte - Hall 7. Avec 1 prix pour les grands groupes et 1 prix pour les PME dans chaque catégorie et des jurys composés des plus grands experts mondiaux, WNE mettra tout en œuvre pour révéler les talents du nucléaire civil mondial.

Focus sur les candidatures aux WNE Awards 2021

Répartition des candidatures par catégories

Profil des entreprises participantes

59% des dossiers proviennent des Big Group & Mid-cap

41% proviennent des SME & Very Small Company

67% de dossiers Français

33% de dossiers internationaux

14 pays dépositaires de dossiers : Allemagne, Autriche, Belgique, Canada, Espagne, Etats-Unis, Finlande, France, Italie, Royaume-Uni, Russie, Suisse, Taiwan-Chine, Ukraine.

 84 sociétés ont déposé des dossiers 

Découvrez les présidents des jurys des WNE Awards 2021

PRODUITS & SERVICES
Patrick LANDAIS
Haut commissaire à l'énergie atomique CEA

Patrick Landais est ingénieur en géosciences, titulaire d'un doctorat en géochimie (1981) et d’un doctorat d’Etat (1985).

Après avoir travaillé pour Elf et Cogema, il rejoint le CNRS en 1987 et devient directeur de recherche en 1991. En 2001, il est nommé directeur scientifique de l'Andra, l'agence nationale française de gestion des déchets radioactifs. A ce titre, il définit la politique et la stratégie scientifiques et met en place les partenariats et les programmes de R&D. Pour ses études sur la faisabilité du stockage géologique, il a reçu en 2013 le Grand Prix Dolomieu de l’Académie des Sciences.

En 2005, il devient membre du comité directeur du CNRS. Il revient à l'Andra en 2006 en tant que directeur de la R&D avant de devenir directeur scientifique du Brgm en 2013 où il est responsable de l'élaboration et de la mise en oeuvre de la stratégie ainsi que de la coordination des activités scientifiques.

En 2016, il rejoint l'Andra en tant que Chief Technology Officer, où il prend en charge le développement, l'innovation, les relations internationales et la gestion des connaissances.

Il a été nommé Haut-commissaire à l'énergie atomique le 30 janvier 2019. Patrick Landais a publié une centaine d’articles scientifiques, est membre de plusieurs comités scientifiques et chevalier de la Légion d’Honneur et de l’Ordre National du Mérite.

SÛRETE NUCLÉAIRE
Veronica GAREA
Présidente de la Fundación INVAP

Verónica Garea est ingénieur nucléaire (Instituto Balseiro, Argentine) et est titulaire d'un MS en mathématiques et d'un doctorat en ingénierie physique (RPI, États-Unis). 

Mme Garea a travaillé à INVAP en tant que spécialiste de la sécurité, de la fiabilité et de l'impact environnemental des systèmes technologiques complexes, y compris les installations nucléaires. Elle a dirigé le département de la sécurité et de l'impact environnemental de l'INVAP depuis sa création jusqu'en 2014, date à laquelle elle est devenue directrice exécutive de la Fundación INVAP. Depuis juin 2021, elle est la présidente de la Fundación INVAP. 

Mme Garea a collaboré à plusieurs publications de l'AIEA et a servi de consultante experte dans des projets internationaux. Elle s'intéresse actuellement à l'autorisation sociale des projets nucléaires dans le cadre de la crise climatique ainsi qu'à la diversité des genres dans l'industrie nucléaire. Elle est actuellement vice-présidente de Women in Nuclear Argentina.

EXCELLENCE OPÉRATIONNELLE
Daniella LULACHE
Chef du bureau de la politique et de la coordination de l'OCDE-NEA

Mme Daniela Lulache est la responsable des politiques et de la coordination de l'Agence pour l'énergie nucléaire (AEN) de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) depuis le 1er mars 2018.

Avant de rejoindre l'AEN, Mme Lulache était directrice générale de Nuclearelectrica, le seul producteur d'énergie nucléaire de Roumanie. Sous sa direction, l'entreprise a connu une transformation et une amélioration des performances significatives, contribuant à l'amélioration de la gouvernance d'entreprise, à l'augmentation des bénéfices et à la reconnaissance internationale de son excellence en matière de sûreté nucléaire.

Avant cela, elle a été directrice générale et présidente du conseil d'administration de Fondul Proprietatea (fonds immobilier), gérant l'ensemble des activités du fonds (fonds d'investissement de 4 milliards d'euros), notamment le démarrage, la mise en place de la structure et de la gouvernance de l'entreprise, la conception et la mise en œuvre de la stratégie d'investissement et la gestion du portefeuille.

Ayant travaillé dans le secteur bancaire et financier pendant plus de 25 ans, Mme Lulache possède une expérience vaste et riche, occupant au fil des ans des postes stratégiques de direction dans des organisations privées et publiques.

Daniela Lulache est de nationalité roumaine et est économiste de profession, diplômée de l'Académie d'études économiques de Bucarest.

MANAGEMENT DES CONNAISSANCES ET DES COMPÉTENCES

Mary Alice HAYWARD

Directrice Générale de Hayward Consulting

Mary Alice Hayward était récemment directrice générale adjointe et chef du département de la gestion de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA). À ce titre, Mme Hayward a dirigé la prestation de services financiers, de ressources humaines, de gestion, d'administration, de technologie de l'information et de services généraux qui ont permis à l'AIEA de mener à bien ses programmes nucléaires scientifiques et techniques afin de remplir son mandat. Son initiative de responsabilisation de la gestion de l'AIEA a permis d'améliorer de façon mesurable l'exécution des services de l'Agence par le personnel du département, tout en améliorant les performances et la culture organisationnelle.

Avant de rejoindre l'AIEA, Mme Hayward était vice-présidente de la stratégie, des affaires gouvernementales et du plaidoyer chez AREVA Inc, une filiale d'AREVA SA (aujourd'hui Orano & Framatome).

Mme Hayward a également servi avec distinction dans le gouvernement américain pendant plus de quinze ans dans les domaines de la non-prolifération nucléaire et de la politique de l'énergie nucléaire en tant que secrétaire adjointe principale pour la politique de non-prolifération nucléaire et les négociations au Département d'État américain, au Conseil national de sécurité en tant que directrice de la stratégie de lutte contre la prolifération, ainsi que dans des rôles de premier plan dans l'élaboration des politiques au Département de l'énergie et au Sénat américain.

Mme Hayward est titulaire d'une maîtrise en sciences politiques de l'université du Texas à Austin et d'une licence en anthropologie et en langues étrangères de l'université du Michigan à Ann Arbor. Elle est également titulaire d'un certificat de technologie des réacteurs du Massachusetts Institute of Technology, du département des sciences et de l'ingénierie nucléaires et de la National Academy for Nuclear Training.

Découvrez la cérémonie et les gagnants de l’édition 2018

LA PAROLE AUX LAUREATS 2018

Excellence opérationnelle

Catégorie PME / Micro entreprises

Votre histoire (si il y en a une) suite à votre participation aux Awards ?

" Recevoir le prix d'excellence opérationnelle de WNE (catégorie PME) a été une impulsion inattendue et encourageante pour nous améliorer en interne et étendre notre activité en suivant notre méthodologie qui méritait d'être saluée. Beaucoup d'entreprises ont entendu parler de nous pour la première fois grâce à ce prix et cela nous a permis d'établir des relations commerciales avec de nouveaux fournisseurs et clients, d'étendre notre présence géographique et, par conséquent, de nous développer".

Avez-vous noté un/des changements internes dans votre société suite à votre participation ?

"Beaucoup ! L'état d'esprit du personnel (y compris les services extérieurs aux départements de qualité et de production) est devenu encore plus orienté vers la bonne manière de faire les choses depuis le début, en préparant les projets dans les moindres détails avant leur réalisation.

Par ailleurs, la structure a été adaptée à la croissance et nous avons physiquement scindé la division nucléaire et la division O&G".

 

Quel apport business vous a apporté votre participation aux WNE Awards 2018 ?

"Difficile à calculer. Mais de toute façon, le fait est qu'une fois que nous sommes devenus plus connus sur le marché grâce à ce prix, nous avons augmenté non seulement notre chiffre d'affaires et notre carnet de commandes, mais aussi le réseau de partenaires, soit comme fournisseurs, soit comme clients, avec lesquels nous développons actuellement de nouvelles applications de recouvrement de soudure et d'autres technologies de soudure".

Newtesol
Vila Manuel - Président directeur général

Sûreté nucléaire

Catégorie PME / Micro entreprises

Votre histoire (si il y en a une) suite à votre participation aux Awards ?

"Notre laboratoire pharmaceutique est entré dans le monde de l’industrie nucléaire dans le cadre du WNE 2018 avec la présentation de la crème CEVIDRA pour traiter les contaminations aux radionucléides.

Nous avions postulé en Nuclear Safety car nous avions le sentiment que notre crème CEVIDRA apportait une vraie rupture dans la prise en charge des contaminations. Recevoir l’Award nous a immédiatement permis de rencontrer des industriels du nucléaire. Nous avons enregistré nos premières commandes pendant le salon et avons aussi rencontré les partenaires qui souhaitaient prendre la distribution et la promotion de notre produit en Europe et à l’étranger."
 

Avez-vous noté un/des changements internes dans votre société suite à votre participation ?

"Il est toujours difficile de développer et de mettre sur le marché un nouveau produit pharmaceutique (dans ce cas un dispositif médical) de niche car le nombre de patients est limité et les experts peu nombreux. Il était aussi impossible de réaliser préalablement à la mise sur le marché des essais cliniques sur des volontaires sains comme cela se fait dans l’industrie pharmaceutique. Notre notoriété nous a permis de mettre en service traitement la crème CEVIDRA dans les INB quelques jours après le WNE et d’avoir presque immédiatement les premiers résultats des décontaminations sur les employés. Nous avons ainsi validé l’efficacité du traitement en « in-vivo » et avons construit notre développement sur ces résultats."
 

Quel apport business vous a apporté votre participation aux WNE Awards 2018 ?

"Il est toujours difficile de développer et de mettre sur le marché un nouveau produit pharmaceutique (dans ce cas un dispositif médical) de niche car le nombre de patients est limité et les experts peu nombreux. Il était aussi impossible de réaliser préalablement à la mise sur le marché des essais cliniques sur des volontaires sains comme cela se fait dans l’industrie pharmaceutique. Notre notoriété nous a permis de mettre en service traitement la crème CEVIDRA dans les INB quelques jours après le WNE et d’avoir presque immédiatement les premiers résultats des décontaminations sur les employés. Nous avons ainsi validé l’efficacité du traitement en « in-vivo » et avons construit notre développement sur ces résultats."
 

Avez-vous l’intention de participer aux Awards 2020 ? Si oui, pourquoi ? Si non, pourquoi ?

"Nous avons de nouveaux produits en développement mais nous ne sommes pas certains d’être prêts pour le mois de Juin 2020. Nous y serons si nous pouvons présenter les résultats de nos recherches. "
 

DESTAING Stephane
Laboratoire CEVIDRA - Président

Excellence opérationnelle

Catégorie grands groupes / ETI

Votre histoire (si il y en a une) suite à votre participation aux Awards ?

"L’Award décerné par WNE à ABB pour l’excellence opérationnelle concernait Asset Suite ( en tant que produit utilisé par plus de la moitié des réacteurs dans le monde), ABB ( entreprise leader sur le marché de l’énergie) et surtout le plus grand projet jamais réalisé dans le monde (la mise en œuvre des solutions ABB d’Enterprise Asset Management pour la production nucléaire et conventionnelle Française d’EDF). Projet qui s’est terminé fin 2017 avec succès, quelques mois seulement avant le WNE 2018.  Il était donc naturel d’associer EDF à cet Award, ce que nous avons fait lors de la signature d’un accord de collaboration (MOU) avec  EDF pendant le WNE."

Avez-vous noté un/des changements internes dans votre société suite à votre participation ?

"D’abord une surprise, puis une satisfaction puisque ce prix récompense +30 ans d’effort pour répondre aux besoins de nos clients nucléaires. L’ensemble de nos équipes s’y trouve donc associé. "

Quel apport business vous a apporté votre participation aux WNE Awards 2018 ?

"Un élément supplémentaire de différentiation sur le marché, qui nous à permis de nous rapprocher de ROSATOM, le gagnant du prix WNE Excellence Opérationnelle 2016"

Avez-vous l’intention de participer aux Awards 2020 ? Si oui, pourquoi ? Si non, pourquoi ?

"Oui très probablement. Les WNE Awards donnent l’opportunité de mettre en avant le savoir-faire d’ABB et potentiellement de se faire connaitre dans des domaines spécifiques liés au nucléaire."

CANNAUD Florence
ABB - Responsable communication/ marketing